Facebook

Instagram

youTube

Miaulement

MIAULEMENT OU COMMENT PARLER CHAT

SAVEZ-VOUS QUE :

Si le chat miaule, ce n’est pas son mode de communication principal ?

En effet, les chats et les autres félidés sauvages ne communiquent quasiment pas entre eux par miaulement. Contrairement au chat domestique vivant au contact des humains et qui est nettement plus bavard !

ORIGINES

Chez le chat, on distingue 3 types de vocalises :

  • Les cris et les hurlements adressés à d’autres chats, humains ou animaux sont des vocalises de distancement. Ils ont pour but de faire peur et de maintenir (ou de faire fuir) un éventuel adversaire. Une exception : les cris sexuels émis par les chats mâles pour se manifester auprès des femelles en chaleur. Ces cris particuliers ressemblent fortement à des pleurs de bébé ;
  • Le miaulement est peu utilisé entre chats mais fréquent pour communiquer avec les humains. C’est un appel pour attirer l’attention sur une communication visuelle : « Regarde-moi, j’ai quelque chose à te dire et à te montrer ». C’est le cas lorsque le chat miaule à la porte pour sortir ou près de sa gamelle pour recevoir à manger ;
  • Il y a aussi les miaulements particuliers :

    • Le miaulement du chaton qui s’apparente plus à des cris de détresse et qu’il émet quand il se retrouve seul, isolé ou coincé sous sa mère,
    • Les miaulements particulièrement bruyants des chats siamois dont l’origine pourrait être génétique,
    • Les miaulements anormaux chez des chats souffrants de surdité ou de démence sénile. Ces miaulements ressemblent plus à des plaintes et ils sont particulièrement sonores !
  • Le ronronnement est un bruit dont l’origine est encore incertaine mais qui provient probablement d’une vibration de certains organes du larynx. Le chat et beaucoup d’autres félidés ronronnent. Le chat ronronne pour lui et aussi pour autrui. Il ronronne pour apaiser et rassurer ses chatons. Il ronronne quand il est lové sur les genoux de son propriétaire et les deux semblent en profiter. Il ronronne également quand il ne va pas bien. Un chat malade ou blessé peut ronronner. Il semblerait que le ronronnement ait un effet calmant, rassurant, antidouleur et curatif sur le chat malade ou stressé.

Le chat ne comprend pas notre langage. Par contre, il est tout à fait capable de reconnaître des sons significatifs comme les bruits caractéristiques d’ouverture d’une boîte de conserve ou de croquettes secouées dans un sac. Il distingue aussi le son de la voix de son propriétaire, le son d’une voix amicale (infantile, aigüe) de celui d’une voix menaçante ou en colère (plus grave, rauque).

La communication vocale avec un chat n’est donc pas chose facile. De plus, tous les chats ne miaulent pas de la même façon, ni pour les mêmes raisons, ni avec la même intensité ou la même insistance. Certains sont loquaces et d’autres avares en parole.

Le propriétaire est bien évidemment la personne la plus à même de comprendre la signification des miaulements de son chat. En effet, c’est en vivant quotidiennement au contact de son chat que petit à petit on apprend à décoder son langage. On apprend que tel miaulement à telle signification alors que tel autre en a une toute autre.

Il est, par conséquent, bien difficile de faire des généralisations en matière de miaulements.

En conclusion, plus vous observerez votre chat, plus vous serez à son écoute et mieux vous le comprendrez.
À bon entendeur, chat-lu !

 

Docteur Eric Witvrouw
DMV | Vétérinaire comportementaliste
Centre Vétérinaire ÉducaVet’s
Site internet

Produits Miloa concernés :