» Thym

Facebook

Instagram

youTube

Thym

THYMUS VULGARIS

Thym riche en linalol. Le thym ou Thymus vulgaris est un sous arbrisseau de la famille des Lamiaceae au même titre que la menthe, la lavande, la mélisse et l’origan. Il est présent à l’état sauvage sur tout le pourtour méditerranéen et il est cultivé partout dans le monde. Il apprécie les sols rocailleux et l’ensoleillement. Il est utilisé depuis des siècles pour ses vertus curatives.

En effet, dès l’Antiquité, on le brûlait pour assainir l’air, parfumer l’eau et éloigner les agents pathogènes. Son nom provient de l’égyptien tham : plante servant à embaumer les corps et de la racine grecque thy signifiant exhaler une odeur. L’huile essentielle de thym fait partie des remèdes les plus conseillés et utilisés pour les affections respiratoires et la toux. La commission E allemande reconnaît son efficacité pour le traitement de la bronchite, de la coqueluche et de l’inflammation des voies respiratoires. L’EMA (Agence Européenne du Médicament) a statué qu’en vertu de son usage ancestrale, les préparations à base de thym sont indiquées lors de toux productives dans le cadre d’un rhume.

CARACTÉRISTIQUES

Sa composition chimique varie en fonction du terroir, le composant le plus abondant est le thymol qui représente jusqu’à 30%. On y retrouve également du carvacrol, du para-cymène, du 1,8-cinéol, du citral, des monoterpènes et du linalol. Le linalol est un alcool terpénique qui se retrouve dans la majorité des huiles essentielles. C’est un composé aromatique souvent utilisé dans l’industrie cosmétique. Le thym à linalol, plus riche en cette molécule, est traditionnellement reconnu pour ses vertus stimulantes de l’immunité, anti infectieuse et anti septique par voie aérienne. Il est fréquemment employé pour soigner les affections de la sphère ORL.

PROPRIÉTÉS

  • Effet anti bactérien :

L’effet anti bactérien de l’huile essentielle de thym sous forme liquide et en vaporisation a été testé contre Haemophilus influenzae, Staphylococcus aureus et Streptococcus pyogenes. Elle montre une efficacité contre les trois bactéries. Elle est plus efficace en vaporisation que sous forme liquide. Cette activité augmente avec sa concentration. L’action bactéricide est exercée principalement par le thymol et le carvacrol. Les différents composants de l’huile agissent en synergie (ANTIH & al., 2021 ; BORUGA & al., 2014).

L’efficacité anti bactérienne de l’huile essentielle de thym en vaporisation a également été prouvée contre le MRSA et Pseudomonas aeruginosa (ACS & al., 2016).

Une étude réalisée en 2000 et portant sur l’efficacité antibactérienne de cinq huiles essentielles, a démontré que l’huile essentielle de thym avait la plus forte activité inhibitrice et était l’une des seules à avoir un pouvoir inhibant sur Staphylococcus aureus et Escherichia Coli. Elle était également active contre une souche de Streptococcus pneumoniae résistante à la pénicilline, de S. aureus résistante à la méticilline et d’Enterococcus faecium résistante à la vancomycine. Le linalol testé seul avait aussi un effet inhibiteur sur ces bactéries (INOUYE & al., 2000).

Une analyse rétrospective réalisée en 2020 a fait état de l’efficacité de l’huile essentielle de thym contre Bacillus cereus, S. epidermidis, Salmonella enteritidis et S. thyphimurium. Son activité est associée à la perturbation de la perméabilité de la membrane plasmique des bactéries (DO NASCIMENTO & al., 2020).

Parmi plusieurs huiles essentielles testées lors d’une étude en 2017, l’huile essentielle de thym a montré la meilleure capacité à éradiquer les biofilms formés par Klebsiella pneumoniae. Elle est en effet capable d’éradiquer 80,1 à 98% des biofilms. Le thymol renforce l’activité anti bactérienne de la ciprofloxacine (MOHAMED & al., 2017).

  • Effet anti viral :

In vitro, l’huile essentielle de thym inhibe de façon significative la réplication du coronavirus félin, responsable de la péritonite infectieuse féline. Cette inhibition est dose et temps-dépendante. À la concentration la plus élevée, on observe jusqu’à 92% d’inhibition. Cet effet pourrait être expliqué par les dommages provoqués à la membrane du virus, empêchant son absorption et sa pénétration dans la cellule hôte (CATELLA & al., 2021).

Le thym a également montré des effets anti viraux contre l’Herpes virus simplex, le virus Influenza, le virus de la maladie de New Castle et l’IBV, un coronavirus aviaire (CATELLA & al., 2021).

  • Effet anti oxydant :

On a constaté que le thymol et le carvacrol inhibent respectivement 35 et 33,9% des radicaux libres DPPH (DO NASCIMENTO & al., 2020).

  • Effet anti inflammatoire au niveau respiratoire :

L’huile essentielle de thym diminue la présence des cytokines pro inflammatoires IL-6, IL-8, IL-17 dans les lavages bronchoalvéolaires (DO NASCIMENTO & al., 2020).

N’attendez plus pour agrémenter vos plats avec cet aromate symbole de courage, d’amour durable, d’esprit de créativité et de résistance physique.