» Eucalyptus

Facebook

Instagram

youTube

Eucalyptus

EUCALYPTUS GLOBULUS & EUCALYPTUS RADIATA

Les Eucalyptus sont des arbres originaires d’Australie. On dénombre plus de 600 espèces différentes dont les compositions chimiques varient. Très résistants et s’adaptant facilement à différents environnements, ils ont été introduits dans les régions subtropicales de l'Asie et du bassin méditerranéen. Ils font partie de la famille des Myrtaceae. Leur bois est de qualité et ils assèchent les sols favorisant ainsi la lutte contre le paludisme. Ils ont été découverts au XVIIIème siècle en Tasmanie.

L’espèce la plus connue, Eucalyptus Globulus, est surnommée « arbre à fièvre » par les Aborigènes, qui l'utilisent pour lutter contre les fièvres et les infections depuis des millénaires. La production commerciale massive d'huile essentielle d'Eucalyptus a débuté au milieu du XIXème siècle en Australie.

CARACTÉRISTIQUES

Ce sont principalement les feuilles que l’on emploie en aromathérapie pour leurs nombreuses vertus pour la santé. Elles contiennent différentes molécules dont le 1,8-Cinéole ou cinéole (encore appelé eucalyptol), des tanins, des flavonoïdes et de la résine. Eucalyptus Globulus contient principalement de l’eucalyptol et très peu d’α-terpinéol, il est plus irritant qu’Eucalyptus Radiata qui renferme plus d’α-terpinéol, du terpinène-1-ol-4 et du linalol.

PROPRIÉTÉS

  • Effets bénéfiques au niveau respiratoire :

Eucalyptus Globulus et Radiata possèdent des caractéristiques très intéressantes dans le traitement des affections respiratoires. Ils démontrent des propriétés antiseptiques, expectorantes et décongestionnantes des voies respiratoires. De plus, ils stimulent les glandes à mucines de l’épithélium bronchique et digestif (FRANCHOMME & al., 1990). Ils possèdent également des propriétés antitussive et mucolytique (BOUKHATEM & al., 2017).

Le 1,8-cinéole réduit le taux d’exacerbation chez les patients atteints de bronchopneumopathie chronique obstructive grâce à ses effets mucolytiques, bronchodilatateurs et anti-inflammatoires (WORTH & al., 2009). Dans une étude multicentrique réalisée sur 247 patients ayant reçu 200 mg de cinéole ou un placebo pendant 6 mois, il a amélioré la fonction respiratoire chez les patients asthmatiques (WORTH & DETHLEFSEN, 2012).

  • Activités antimicrobiennes :

ACTIVITÉ ANTIBACTÉRIENNE

Eucalyptus Globulus et Radiata présentent une activité inhibitrice contre de nombreuses bactéries Gram négatives telle que Escherichia coli et Gram positives telle que Staphylococcus aureus, y compris les Staphylococcus aureus résistants à la méthicilline (SADLON & LAMSON, 2010 ; BACHIR & al., 2012). En outre, Eucalyptus Globulus présente un effet inhibiteur très marqué sur la formation de biofilm par Proteus mirabilis sur les cathéters urinaires (MATHUR & al., 2014).

ACTIVITÉ ANTIFONGIQUE

Eucalyptus Globulus possède une activité antifongique contre Trichophyton mentagrophytes, Microsporum gypsum et Candida spp (MUSYIMI & OGUR, 2008 ; NOUMI & al., 2011).

ACTIVITÉ ANTIVIRALE

Eucalyptus Globulus présente une action antivirale, y compris contre les virus herpès simplex type 1 (HSV-1) et Influenza in vitro (ASTANI & al., 2010 ; VIMALANATHAN & SELVARANI, 2014 ; MA & YAO, 2020).

Il a été mis en évidence récemment que le cinéole peut se lier efficacement à la protéinase COVID-19 via des interactions hydrophobes, des liaisons hydrogènes et des interactions ioniques. Les auteurs de cette étude ont donc émis l’hypothèse que le cinéole est un inhibiteur potentiel de l’infection par le virus Corona COVID 19. Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour étudier son utilisation médicale potentielle (SHARMA & KAUR, 2020).

  • Effets anti-inflammatoires et immunomodulateurs :

Chez des patients souffrant d’asthme bronchique et chez des patients sains, le cinéole contenu dans l’eucalyptus administré à une dose de 200 mg 3 fois par jour inhibe la production des médiateurs pro-inflammatoires leucotriènes B4 et prostaglandines E2 produits par des monocytes cultivés ex vivo (JUERGENS & al., 1998). Ce sont principalement les effets anti-inflammatoires d’Eucalyptus Globulus qui sont rapportés dans la littérature scientifique. Il montre des effets antalgiques et anti-inflammatoires chez la souris et chez le rat. En effet, il réduit l’inflammation de la patte de rat induite par le carraghénane et le dextran. Il présente des effets analgésiques centraux et périphériques (SILVA & al., 2003) associés à l’inhibition de la production d’oxyde d’azote et à des effets antiradicalaires dans des macrophages murins cultivés in vitro (VIGO & al., 2004). Il montre également des effets immunomodulateurs. Il stimule notamment la phagocytose de manière dose dépendante des macrophages humains in vitro (SERAFINO & al., 2008). Le cinéole inhibe la production des cytokines pro-inflammatoires telles que le facteur de nécrose tumorale-α et l’interleukine-1β produits par des lymphocytes et monocytes stimulés par le lipopolysaccharide in vitro (JUERGENS & al., 2004).

Par ailleurs, chez des poulets vaccinés contre la maladie de Newcastle et la grippe aviaire, un mélange de menthe poivrée et d’huile d’eucalyptus (MENTOFIN®) stimule l’immunité innée et la réponse humorale (AWAAD & al., 2010).

  • Activité antioxydante :

Eucalyptus Globulus présente un effet antioxydant puissant qui a été évalué par le test au radical libre DPPH, le test de capacité antioxydante équivalente Trolox (TEAC), le test d’inhibition de l’activité de l’ascorbate peroxydase de l’hémoglobine (HAPX) et celui de l’inhibition de la peroxydation lipidique. Cette activité antioxydante semble liée à la concentration en flavonoïdes d’Eucalyptus Globulus (DEZSI & al., 2015).

Produits Miloa concernés :