Facebook

Instagram

youTube

Clou de girofle

SYZYGIUM AROMATICUM

Le Giroflier ou Girofle Syzygium aromaticum fait partie de la famille des Myrtaceae. Ils sont originaires d’Indonésie et peuvent atteindre 20 mètres de hauteur dans des conditions naturelles. Leurs fleurs sont tubulaires, de couleur rose, en forme de bouton. Elles s’ouvrent sur un plumeau d’étamines blanches. Les boutons floraux avant l’éclosion sont récoltés pour produire le clou de girofle.

CARACTÉRISTIQUES

L’huile essentielle de clou de girofle est utilisée pour soulager les douleurs dentaires, pour rafraichir l’haleine et assainir les plaies depuis des millénaires. Ses composants principaux sont l’eugénol (75 à 88%), l’acétyleugénol (4-15%) et le béta-caryophyllène (5 – 14 %). Elle contient aussi des constituants mineurs tels que de l’alpha-humulène, de l’acétate d’eugényle et des sesquiterpènes (Monographie ESCOP, 2019).

L’huile essentielle de clou de girofle présente de nombreuses propriétés bénéfiques pour l’organisme.

PROPRIÉTÉS

  • Effets antioxydants :

Elle montre des activités antioxydantes marquées dans différents tests in vitro: elle possède une activité de piégeage contre le radical 2,2-diphényl-1-picryl hydracyl (DPPH), un effet inhibiteur contre les radicaux hydroxyles, un effet de chélation du fer et un effet inhibiteur de la peroxydation lipidique (JIROVETZ & al., 2006).

De plus, elle inhibe la formation de malonaldéhyde dans le plasma équin de 48 % (LEE & SHIBAMOTO, 2001).

Par ailleurs, l’eugénol présente un effet antioxydant in vivo et permet de réduire les effets hépatotoxiques de l’intoxication au tétrachlorure de carbone chez le rat (KUMARAVELU & al., 1995).

  • Effets anti-inflammatoires :

L’eugénol a un effet inhibiteur sur la synthèse de l’enzyme pro-inflammatoire cyclooxygénase-2 (COX-2) (HUSS & al., 2002). Une autre étude l’a également démontré et mis en évidence qu’il n’inhibe pas l’expression génique de la COX-1 (S. S. KIM & al., 2003). En outre, l’eugénol inhibe l’activation de l’enzyme 5-lipoxygénase, qui est l’enzyme clé dans la voie de biosynthèse des leucotriènes. Or, les leucotriènes sont des médiateurs inflammatoires impliqués dans la physiopathologie des troubles allergiques et inflammatoires. Il inhibe également la formation des leucotriènes C4 dans les polymorphonucléaires neutrophiles humains, qui sont des cellules jouant un rôle important dans la modulation de l’inflammation (RAGHAVENRA & al., 2006).

De plus, l’huile essentielle de clou de girofle présente une activité anti-inflammatoire et anti-proliférative dans les fibroblastes dermiques cutanés humains in vitro. Elle inhibe la production de plusieurs marqueurs pro-inflammatoires tels que la molécule d’adhésion cellulaire vasculaire-1 (VCAM-1), la protéine 10 induite par l’interféron γ (IP-10), le chimiotactique des cellules T inductibles par l’interféron (I-TAC), et la monokine induite par l’interféron (MIG). Elle inhibe également les protéines de remodelage tissulaire telles que le facteur de stimulation des colonies de macrophages (M-CSF) et l’inhibiteur tissulaire de la métalloprotéinase 2 (TIMP-2). En outre, elle module de manière significative l’expression globale des gènes impliqués dans les voies de signalisation critiques pour l’inflammation et les processus de signalisation du cancer (HAN & PARKER, 2017).

Par ailleurs, le bêta-caryophyllène contenu dans l’huile essentielle de clou de girofle présente un effet anesthésique local. Il réduit considérablement et de manière dose-dépendante les contractions provoquées électriquement in vitro dans une préparation de nerf phrénique de rat. Chez le lapin, le traitement à l’aide de bêta-caryophyllène augmente de manière dose-dépendante le nombre de stimuli nécessaires pour provoquer le réflexe conjonctival (GHELARDINI & al., 2001).

  • Activité antimicrobienne :

L’huile essentielle de clou de girofle présente une activité antibactérienne puissante sur de nombreuses espèces. Son efficacité a été soulignée à la fois contre les bactéries Gram positives et négatives. Elle présente notamment un effet inhibiteur sur les bactéries Pseudomonas aeruginosa, Pseudomonas putida et Staphylococcus aureus (KAVANAUGH & RIBBECK, 2012). En outre, l’eugénol présente une efficacité antimicrobienne in vitro sur différentes souches de Listeria monocytogenes et d’Escherichia coli O157:H7 (GAYSINSKY & al., 2005 ; PÉREZ-CONESA & al., 2006).

De plus, elle possède une forte activité antifongique in vitro contre les agents pathogènes opportunistes Candida albicans, Cryptococcus neoformans et Aspergillus fumigatus (AHMAD & al., 2005 ; CHAIEB & al., 2007). Elle permet de traiter la vaginite expérimentale induite par l’infection à Candida albicans chez la souris (AHMAD & al., 2005).

Elle présente également une activité antivirale. Elle inhibe notamment la réplication des virus Herpès simplex de type 1 et 2 (TRAGOOLPUA & JATISATIENR, 2007), et détruit leur enveloppe lipidique et celle du virus de la maladie de Newcastle (SIDDIQUI & al., 1996).

  • Effets sur l’immunité :

L’huile essentielle de clou de girofle présente une activité immunostimulante. Elle favorise la réponse immunitaire à médiation humorale et cellulaire. Elle augmente le nombre total de globules blancs et améliore la réponse d’hypersensibilité de type retardé chez la souris. De plus, elle restaure de manière dose-dépendante les réponses immunitaires cellulaires et humorales chez les souris soumises à un modèle d’immunodépression induite par le cyclophosphamide (CARRASCO & al., 2009).

L’extrait aqueux de clou de girofle présente des effets anti-allergiques en inhibant la libération d’histamine par les mastocytes in vivo et in vitro dans de modèles d’hypersensibilité (H. M. KIM & al., 1998).

Produits Miloa concernés :